Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Qui est une personne détenue ?

 

"C'est des gens comme nous !". Voilà la réflexion d'une personne qui venait pour une première fois en prison pour accompagner l'équipe d'aumônerie dans une célébration. Cette femme s'attendait à voir comme à la télévision, ou dans les films, des délinquants notoires ou marqués lors de leur passage au tribunal. Au lieu de rencontrer des détenus agressifs, bourrus, les intervenants occasionnels trouvent des personnes polies, capables d'avoir un dialogue et une réflexion intéressante, heureuses de voir des gens qui ne les jugent pas.  C'est bien la confirmation qu'un condamné ne se réduit pas à l'acte qu'il a commis.

 

En prison, les aumôniers maintiennent des relations avec des femmes et des hommes qui sont mis à l'écart de la société à cause de leur comportement passé, dû le plus souvent à de grosses difficultés matérielles, sociales ou psychologiques. Cependant le plus important est de regarder le présent et l'avenir.

 

Durant le temps où ces personnes sont incarcérées, elles approfondissent souvent leur relation à Dieu. Ce sont là encore des membres de l'Église, des chrétiens qui nourrissent leur foi en se réunissant pour comprendre et partager la Parole de Dieu, qui la manifestent dans des célébrations et qui essayent de la vivre dans un comportement qui puisse témoigner de l'Évangile.

 

Et l'avenir ? Il n'est pas en prison, mais le retour dans la société ne sera pas facile. Pendant ce temps de mise à l'écart, le monde a évolué. Il faudra s'y réadapter, retrouver ou s'y faire une place. Un accompagnement est indispensable pour prévoir un hébergement, un travail, un revenu. D'où la nécessité de garder si possible des liens avec sa famille pendant le temps de l'incarcération. Parfois cette épreuve a tout brisé. Sur qui compter alors ?

 

Que peuvent faire les communautés paroissiales ?

 

Luc Bosson

aumônier

 

Article publié par Cathocambrai • Publié Dimanche 02 novembre 2014 • 1131 visites

Haut de page