Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Les aumôneries partenaires de la réinsertion

Les aumôneries partenaires de la réinsertion

L’Aumônerie Catholique est présente dans l’ensemble des établissements pénitentiaires. Elle est envoyée par l’évêque et agréée par l’administration pénitentiaire dans ces lieux passent pour un temps de plus en plus long des hommes et des femmes marqués par l’échec et l’exclusion.

 

Comment l’aumônerie participe  à la réinsertion ?

D’abord en écoutant et accompagnant la personne détenue sans la juger. Ensuite en l’invitant à se relever et à s’ouvrir à un avenir possible. Pour cela, elle l’aide à relire son parcours, à se remettre en question, à accepter la responsabilité de ses actes, à reconnaître la souffrance des victimes, à retisser des liens.

Surtout par la lecture de la Parole de Dieu, par la prière, leur faire découvrir la miséricorde de Dieu.

« C’est ensemble (détenus et aumôniers) que nous sommes chercheurs de Dieu ».

Et aussi en faisant connaître à l’extérieur et notamment aux communautés chrétiennes les conditions de détention et les enjeux de la réinsertion. « La prison est faite pour en sortir, et ne plus y revenir ! »

Et cette mission ne peut se faire qu’en lien avec des partenaires, notamment les autres cultes.

 

Comment est organisée l’aumônerie ?

Pour cette mission, l’aumônerie intervient de plusieurs façons.

Des rencontres individuelles, des temps d’études bibliques, des célébrations (Eucharistie ou temps de prière). Pour les rencontres en groupe, des personnes extérieures à l’aumônerie peuvent accompagner  les aumôniers, faisant ainsi le lien avec l’extérieur.

Louis Temperman

Centre Pénitentiaire de Maubeuge

 

 

Les prisons dans le diocèse

Quatre établissements sont situés dans le diocèse :

La Maison d’Arrêt (MA) de Douai (550 détenus pour 390 places)

La Maison d’Arrêt (MA) de Valenciennes

(300 hommes pour 182 places et 35 femmes pour 40 places)

Le Centre Pénitentiaire (CP) de Maubeuge (390 détenus pour 400 places)

L’Établissement Pour Mineurs (EPM) de Quiévrechain 40 détenu(e)s (pour 60 places).

En France il y avait au 1er septembre 68859 détenus pour 56819 places.

 

En maison d’arrêt (MA) se trouvent des personnes en attente de jugement ou condamnées  à moins de 2 ans.

En CP il y a à la fois un quartier 

«  Personnes condamnées » et un autre pour les « non condamnées ».

 

Article publié par Cathocambrai • Publié Dimanche 02 novembre 2014 • 1283 visites

Haut de page